INSOLITE : DES RATS RONGENT À MORT UN VIEILLARD NON LOIN DE BIFOUN

Un homme d’une soixantaine d’année aurait rongé jusqu’à ce que mort s’ensuive la nuit du 17 juillet dernier par une marmaille de rongeurs au village Darlot dans la province du Moyen-Ogooué alors qu’il était endormi. 

C’est une histoire, tant inhabituelle que surréaliste qu’ont vécu les habitants de Darlot, village situé non loin de Bifoun, dans le Moyen-Ogooué. Un homme d’une soixantaine d’années aurait tué par une marmaille de rats qui, dans la nuit du 16 au 17 juillet dernier, se serait mis à le ronger pendant qu’il dormait avec sa femme. Cette dernière aurait affirmé avoir constaté le décès de son mari au petit matin sur le lit qu’il ne quittait plus, avant de préciser que ce dernier avait été dévoré par les rongeurs.

Aussitôt informés, les habitants du petit village situé dans le département de l’Abanga Bigné vont à courir et constater l’horrible et insupportable scène car le corps saignait encore. D’après les propos recueillis par nos confrères de Gabonreview, «Les rats ont tout rongé. Les yeux, la langue, le cuir chevelu, le sexe et les narines. Et tout cela en une seule nuit et à côté de la dame ! », a confié un villageois. 

Pas très connu dans le village, du fait qu’il n’en était pas originaire, les villageois ne le voyait quasiment plus jusqu’à l’annonce de sa mort la semaine dernière par sa femme. «Il n’était plus visible depuis un temps jusqu’à ce que sa femme annonce son décès », a précisé un villageois. Un état de fait qui peut amener à s’interroger sur les conditions réelles de la mort mystérieuse de ce vieillard. Sinon comment expliquer que la victime ne puisse pas réagir ou crier suite aux morsures des rongeurs ? Comment expliquer que la présence d’un bataillon de rats ne puisse réveiller la femme ? Autant de question qui devrait trouver des réponses après l’enquête lancée par le procureur de Lambaréné et les gendarmes de la localité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *